Clouds

Proverbe : "On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre".

Il est dès lors évident que les services proposés sur Internet doivent présenter un intérêt pour un utilisateur, si l'on veut qu'il souscrive au service, gratuit le plus souvent. Et s'il en est un qui présente un intérêt indéniable, c'est le sevice de cloud, le service de stockage en ligne.

On a toujours besoin, par sécurité, de sauvevarder des papiers importants ou tout au moins d'en avoir une trace. Et ceci pour tout type de raison : précautions contre les éventuels incendies, inondations, cambriolages ou pertes, etc... et pour tous types de papiers : pièces d'identité, passeports, titres de propriétés, filiations, factures importantes, etc... Dans ce cas, le dépôt de copies numériques sur un support« sécurisé » hors domicile, accessible à partir de n'importe où dans le monde et avec n'importe quel appareil connecté (ordinateur ou téléphone), présente évidemment un intérêt incontestable.

Cependant, comme le disait Andrew Levis, « if you're not paying for something, you're not the customer ; you're the product being sold. » Ne vous leurrez pas, les sociétés qui proposent gratuitement ces services, ne vont pas investir dans des yottaoctets (1 Yo = 1024 octets) par pure philanthropie, juste pour votre commodité ou encore votre sécurité. Elle le font parce qu'elles y trouvent un intérêt en collectant des informations qui vous concernent. On sait bien comment fonctionnent les réseaux sociaux à partir d'informations que les utilisateurs ont la naïveté de leur fournir eux-mêmes. C'est vraiment ce que l'on peut appeler : « donner le bâton pour se faire battre ». Certaines sociétés ne se cachent même pas de consulter (et d'exploiter) le contenu de vos mails (qui relèvent normalement de la vie privée). Il suffit de lire le paragraphe 1.2 inscrit aux Conditions d'utilisation Yahoo Communications pour constater que l'ouverture d'un compte Yahoo est subordonné, entre autres choses, à l'acceptation des conditions suivantes :

« b. ...Les systèmes automatisés de Yahoo scannent et analysent le contenu de tout message entrant et sortant, émis et reçus depuis votre compte (notamment les contenus Mail et Messenger, y compris les messages instantanés et les SMS), incluant les messages conservés dans votre compte,... »

C'est naturellement pour notre bien et notre confort contre les logiciels malveillants, les abus et pour mieux répondre à nos centres d'intérêts avec des publicités ciblées. Evidemment ! Présenté de la sorte, ça ne ressemble pas à du vinaigre...

Alors, imaginez le service de cloud ! C'est vous-mêmes qui déposerez tous vos documents précieux et confidentiels sur des machines appartenant à des philanthropes soucieux de notre sécurité dans le genre de OneDrive (anciennement SkyDrive de Microsoft). Vous croyez vraiment à cette générosité désintéressée ? Faites ce que vous voulez, mais votre réflexe devrait être : Attention, Danger !

La solution qui consiste à bénéficier des avantages du cloud mais en toute sécurité est très simple. Elle s'appelle cryptage :

L'utilisation basique et classique de PGP ou GPG devrait vous suffire à garantir que les documents déposés seront visibles par toutes les personnes pouvant accéder à l'espace de stockage mais seront absolument inexploitables par quiconque ne possède pas la clef privée qui permettra de rendre lisible ce qui aura été protégé avant d'être déposé.

NB: les outils de cryptage et déchiffrage compatibles existent aussi bien pour ordinateur que pour smartphone.

 

Mise à jour le 15/06/2017 à 16:35:10