Modèle Logique des Données (M.L.D.)

Règles de vérification du MCD

Règle n° 1

Chaque objet doit posséder un identifiant.

Règle n° 2

Pour chaque occurrence d'un objet, chaque propriété ne peut prendre qu'une valeur et une seule. Autrement dit il ne peut pas y avoir de valeurs répétitives pour une même propriété.

Le schéma suivant est mauvais :
EMPLOYE (n° employé, Nom, Prénom, Prénom enfant, Adresse, Code postal, Ville, Téléphone)
En effet, la propriété Prénom enfant peut prendre plusieurs valeurs si l'employé a plusieurs enfants. Il faudra modéliser autrement avec deux objets :
EMPLOYE (n° employé, Nom, Prénom, Adresse, Code postal, Ville, Téléphone)
ENFANT (n° employé, n° d'ordre, Nom, Prénom, Date de naissance)

Règle n° 3

Toutes les propriétés doivent être élémentaires, c'est à dire non décomposables.

Par exemple : la propriété domiciliation bancaire : 20041 01016 0189197R037 17 doit être décomposée en :
Code banque20041
Code guichet01016
Numéro de compte0189197R037
Clé RIB17

Règle n° 4

Toutes les propriétés autres que l'identifiant doivent dépendre pleinement et directement de l'identifiant.

L'exemple suivant est mauvais :
ENFANT (n° employé, n° d'ordre, Nom enfant, Prénom enfant, Date de naissance)
La propriété Nom enfant ne dépend pas pleinement de l'identifiant, mais plutôt d'une partie de cet identifiant : en effet, le nom dépend du n° de l'employé et non du n° d'ordre. Dans ce cas, l'objet ENFANT devient après l'application de la règle :
ENFANT (n° employé, n° d'ordre, Prénom enfant, Date de naissance)

Règle n° 5

A chaque occurence d'une relation correspond une et une seule occurrence de chaque objet participant à la relation, d'où deux règles :
a) Deux occurrences d'un objet ne peuvent participer à une même occurrence de relation.
b) Pour une occurrence de relation il n'y a pas de participation optionnelle d'un objet.

BRANCHE (Code branche, Libellé, Objectif CA)
SECTEUR (Code secteur, Secteur)
REPRESENTANT (Code représentant, Nom, Prénom, CA)
VENDRE (Code branche, Code secteur, Code représentant)
Exemple d'occurrence de l'objet VENDRE :
"12-78-9" (12 : branche Automobile, 78 : secteur Yvelines, 9 : Représ. DUPONT Jean)
Dans ce modèle, les trois codes doivent obliqatoirement être servis. Le code Automobile (12) ne peut pas, dans cet exemple, être optionnel. Pour qu'il soit optionnel et indiquer qu'un représentant peut vendre sur un secteur, toutes branches confondues, il faudrait modéliser comme ci-dessous :
BRANCHE (Code branche, Libellé, Objectif CA)
SECTEUR (Code secteur, Secteur)
REPRESENTANT (Code représentant, Nom, Prénom, CA)
VENDRE1 (Code branche, Code secteur, Code représentant)
VENDRE2 (Code secteur, Code représentant)

Règle n° 6

Pour chaque occurrence d'une relation il ne peut exister qu'une et une seule valeur pour chaque propriété de la relation.

Règle n° 7

Toutes les propriétés d'une relation doivent dépendre pleinement de l'identifiant de la relation ; ainsi chaque propriété doit dépendre de tout l'identifiant et non pas d'une partie de cet identifiant.

Construction des tables

Objets

Tous les objets de gestion mentionnés au MCD donneront lieu à la création d'une table et les propriétés de l'objet seront les attributs (les champs) de cette table dans base de données. Les objets ne possédant qu'un seul attribut (identifiant) et qui donnent cet identifiant à la relation (cas de l'objet date de la page MCD) ne donneront pas lieu à la création d'une table.

Relations

Toutes les relations n-aires feront l'objet de création d'une table dont l'identifiant sera la concaténation des identifiants de tous les objets participant à cette relation et dont les attributs (les champs) seront les propriétés portées par la relation.

Les relations une-aires ne donneront pas lieu à la création de tables. A la place d'une création on effectuera une migration. Cela veut dire que l'objet dont la cmax est à 1 recevra en plus de ses champs l'identifiant des autres objets qui participent à la relation.

Migration pur relation une-aire
Cas d'une relation une-aire.

Villes   1,1 : toutes les villes se situent dans un département et un seul ;
Départements   1,n : Toutes les départements ont au moins une ville (exemple : Paris) ou plusieurs.
Une cmax est à 1, c'est une relation une-aire.

Migration : L'objet de cmax à 1 (Villes) recevra en plus de ses champs, l'identifiant de l'autre objet (ou des autres) :
– Villes (insee, ville, maire, voie, cpostal, tel, mail, etc., iddep)
– Departements (iddep, nom, prefet, tel, etc)
Le champ migré est appelé une clef étrangère vu qu'il provient d'une autre table.

 

Mise à jour le 04/10/2022 à 19:54:40